Dites-moi ce que vous pensez du SEO et je vous dirai quels objectifs vous pouvez atteindre. C’est vrai: qui pense que le référencement c’est l’insertion de mots clés au sein d’un texte (et il y en a qui le pensent encore !) ou l’attention portée au nombre de mots d’un article publié sur un blog, eh bien, commet une grave erreur.Le référencement n’est pas une banale affaire de répétition de mots-clés, et cette prise de conscience vient de l’expérience, mais aussi et surtout de ce que dit Google lui-même.

Une définition officielle du référencement, en effet, est celle pour laquelle il s’agit d’une activité destinée à « augmenter la visibilité des pages d’un site internet sur les moteurs de recherche pour attirer un trafic plus pertinent ».En effet, le référencement consiste en une activité constante liée à la pertinence, à la visibilité sur les moteurs de recherche et à la capacité d’un contenu à susciter l’intérêt des internautes.Un travail complexe qui demande analyse, évaluation, planification et élaboration d’une stratégie adéquate.

D’énormes résultats peuvent être obtenus grâce au SEO ; l’important est de savoir comment les atteindre, en évitant la tentation de penser que l’on peut magiquement obtenir beaucoup avec peu.Voyons ensemble les principaux aspects à prendre en considération pour une stratégie SEO efficace.

Cibles

Le SEO, le mot de Google, vise à augmenter la visibilité des pages pour attirer l’attention.Pas le but, attention, mais les moyens d’arriver à une fin.

Lire sur le même sujet :   L'importance du site web pour la stratégie digitale

Réfléchissons-y : qu’est-ce que la visibilité si elle ne s’accompagne pas d’un produit à vendre, d’une information à fournir, d’une marque à valoriser ou d’une histoire à raconter ?

La visibilité obtenue avec le SEO est donc liée à l’atteinte d’un objectif qui doit être identifié, défini et planifié, en établissant à l’avance le timing, les ressources et les outils disponibles.

Publics cibles

Revenons un instant à la définition de Google.Big G. parle de « trafic pertinent », pas de « autant de trafic que possible ».Toujours en termes d’investissements, de ROI et de gestion des ressources, il est donc primordial de définir le public cible de référence, c’est-à-dire le public profilé potentiellement intéressé par les produits et services que nous souhaitons vendre.

Est-il judicieux de dépenser de l’argent pour qu’un sponsorisé (juste pour donner un exemple) soit vu par des personnes à Tunis lorsque l’annonce est liée à un magasin physique qui effectue des livraisons à domicile dans l’arrière-pays Tunisien ? La question, bien sûr, est rhétorique 😉La définition du public cible est stratégiquement essentielle pour plusieurs raisons.

D’abord parce que connaître les interlocuteurs, ceux à qui l’on s’adresse, est fondamental tant en termes financiers de gestion des ressources que de planification et de développement des contenus.

Les informations et données relatives à son public cible sont alors indispensables pour élaborer des contenus spécifiques, élaborer un plan éditorial cohérent et utile, optimiser son site Internet et développer des stratégies adaptées.

Analyse de la concurrence

Dans le même secteur de produits dans lequel il opère, même s’il s’agit d’un créneau, il y a plus d’entreprises offrant les mêmes produits et services.Le secret ? Différenciez-vous, pas seulement d’un point de vue économique.

Lire sur le même sujet :   Pourquoi offrir un coffret lingerie à votre femme ?

Très souvent, les clients sont prêts à payer plus pour un service de qualité, une expérience utilisateur de niveau et pour obtenir quelque chose que les autres ne sont pas en mesure de donner.C’est pourquoi il est important de savoir comment évolue votre secteur. Comment?

Analyse du marché et de la concurrence en ligne

À partir de l’analyse et de la comparaison, il est possible de comprendre quelles stratégies adopter, ce qui fonctionne, ce qui le rend moins rentable et comment planifier au mieux l’atteinte de ses objectifs.

Définition des KPI

Si tout ce que nous avons dit jusqu’ici peut sembler générique et incertain, c’est qu’il faut introduire la définition des Key Performance Indicators, c’est-à-dire les indicateurs qui mesurent le travail accompli.

Il existe des centaines d’indicateurs et de métriques, chacun permettant d’obtenir des informations précieuses en fonction des objectifs définis en phase projet.Il n’y a pas d’indicateurs clés de performance uniques ; Le référencement d’un e-commerce est en effet différent de celui d’un blog. Cependant, les principaux KPI SEO sont :

  • Le nombre de visites quotidiennes sur le site ;
  • Données relatives au trafic organique ;
  • Le nombre de leads générés (et celui d’abonnés à la newsletter) ;
  • L’augmentation des ventes;
  • Le taux de conversion ;
  • Le coût d’acquisition de nouveaux clients ;
  • La vitesse du site ;
  • Positionnement des pages.