Sommaire

Les années 80 ont été marquées par de nombreux films cultes qui restent gravés dans la mémoire collective. Parmi ces chefs-d’œuvre, le film Gremlins a su séduire et terrifier toute une génération grâce à ses créatures aussi adorables qu’effrayantes, les mogwaïs. Dans cet article, nous revenons sur l’histoire et l’influence de ces petits monstres dans le monde du cinéma et au-delà.

L’origine des mogwaïs : entre mythe et réalité

Dans le film Gremlins, réalisé par Joe Dante en 1984, on découvre un animal fantastique et mystérieux : le mogwaï. Selon la légende chinoise, cette créature est dotée d’une intelligence exceptionnelle mais peut se transformer en gremlin si certaines règles ne sont pas respectées.

Les trois lois fondamentales du mogwaï

Pour éviter qu’un mogwaï ne devienne un gremlin, il est indispensable de suivre trois règles précises :

  1. Ne jamais exposer un mogwaï à la lumière du soleil, qui lui serait fatale ;
  2. Éviter tout contact avec l’eau, car cela le ferait se multiplier ;
  3. Ne jamais le nourrir après minuit, sous peine de le voir se métamorphoser en monstre destructeur.

Malheureusement, dans le film, ces règles ne sont pas respectées et les conséquences sont désastreuses. Les gentils mogwaïs donnent ainsi naissance à des gremlins malveillants, menés par leur chef Stripe, qui plongent la petite ville de Kingston Falls dans le chaos.

Le succès fulgurant des Gremlins

Gremlins est rapidement devenu un classique du cinéma fantastique et d’horreur. Son mélange d’humour noir, de violence et de moments attendrissants a conquis le public. Le film a généré plus de 200 millions de dollars au box-office mondial et a donné lieu à une suite en 1990, Gremlins 2 : The New Batch.

Lire sur le même sujet :   Comment fonctionnent le convecteur et le panneau infrarouge ?

Un héritage durable dans la pop culture

Au-delà du succès commercial, Gremlins a marqué toute une génération par son esthétique et ses créatures emblématiques. Les mogwaïs, avec leurs grands yeux innocents et leur pelage doux, ont fait fondre le cœur des spectateurs, tandis que les gremlins, monstrueux et imprévisibles, ont alimenté leurs cauchemars.

L’influence des Gremlins se ressent encore aujourd’hui, notamment à travers des références et des clins d’œil dans de nombreux films, séries et jeux vidéo. Par exemple, la série animée Rick et Morty rend hommage aux gremlins dans l’épisode « Anatomy Park », où l’on peut voir des créatures similaires détruire un parc d’attractions microscopique.

Des produits dérivés toujours populaires

Les Gremlins ont également envahi le marché des jouets et des objets de collection. Des peluches, figurines et autres goodies à l’effigie des mogwaïs et des gremlins sont devenus très prisés par les fans. Ces produits dérivés témoignent de l’affection que porte encore le public aux créatures du film, près de 40 ans après sa sortie.

L’influence des Gremlins sur le cinéma de genre

Le succès des Gremlins a ouvert la voie à une série de films mettant en scène des créatures mignonnes mais dangereuses. Ces œuvres s’inspirent de l’esthétique et du ton des Gremlins pour proposer leur propre vision du mythe.

Critters : des extraterrestres voraces

Sorti en 1986, Critters met en scène de petites boules de poils extraterrestres aux dents acérées qui sèment la terreur dans une petite ville américaine. Tout comme les gremlins, les critters sont capables de causer des destructions massives malgré leur apparence inoffensive.

Lire sur le même sujet :   La navette offre un moyen le plus simple de se rendre à l'aéroport

Ghoulies : des démons miniatures

Dans Ghoulies (1985), un jeune homme invoque accidentellement des petits démons lors d’une séance de magie noire. Les ghoulies, bien que moins attachantes que les mogwaïs, se rapprochent des gremlins par leur comportement destructeur et leur goût pour les farces macabres.

Tremors : des vers de terre géants

Enfin, Tremors (1990) présente un bestiaire de monstres souterrains aux allures de vers de terre géants. Bien que leur apparence soit bien différente de celle des mogwaïs et des gremlins, ces créatures rappellent l’idée d’une menace cachée sous une apparence trompeuse.

En conclusion, le film Gremlins a marqué toute une génération grâce à ses créatures fascinantes, mêlant innocence et monstruosité. Les aventures des mogwaïs et des gremlins ont laissé une empreinte indélébile sur le cinéma et la culture populaire, témoignant de l’impact puissant de cette œuvre sur l’imaginaire collectif.