Sommaire

La pêche est une activité amusante et relaxante. Il s’agit d’une distraction qui aide à sortir de la routine. Il n’est donc pas surprenant que de plus en plus de personnes se passionnent pour cette activité. Cependant, ceux qui ne connaissent pas ce monde ignorent souvent tout ce qu’il faut savoir pour commencer. Si c’est aussi le cas pour vous, découvrez des conseils dans cet article.

Connaitre les conditions pour pêcher

L’une des premières choses à garder à l’esprit si vous êtes débutant est qu’il n’existe pas un seul type de pêche. Il s’agit d’un secteur assez vaste qui nécessite un équipement adéquat comme les moulinets pour carnassier, le respect des dispositions légales, et dans certains cas, l’obtention d’un permis. Mais peu importe, la meilleure façon d’aborder cette activité est de commencer par les bases et de connaitre les différents endroits pour pêcher.

Connaitre les différences entre la pêche en eau douce ainsi que la pêche en mer

La pêche en eau douce

Même si vous êtes débutant, un lac ou une rivière peut être une excellente occasion de commencer à pêcher. Ne vous précipitez pas. Il ne sert à rien d’essayer d’utiliser des techniques avancées si vous êtes débutant. Renseignez-vous d’abord sur les poissons d’eau douce et leur comportement, et évitez à tout prix de chercher à capturer des espèces rares. Respectez la saisonnalité.

La pêche en mer

La pêche en mer est également très intéressante. Avant chaque sortie, vérifiez toujours la météo afin de ne pas rencontrer d’imprévus. Si les conditions météorologiques sont favorables, le bateau est un excellent moyen de partir à la recherche des bons coins. Une fois localisé, il peut être utile de sauvegarder les coordonnées de la position afin de pouvoir y revenir facilement.

Lire sur le même sujet :   5 signes sûrs d'une relation saine

Avoir les accessoires nécessaires

Pour pouvoir pêcher, il est indispensable de se munir d’un équipement adéquat, des vêtements confortables, un chapeau et des lunettes de soleil. Voici les équipements spécifiques indispensables :

Canne et moulinet

Le modèle de canne, de moulinet et de fil le plus approprié dépend entièrement du type de pêche que vous souhaitez pratiquer. Par exemple, pour pêcher dans les eaux douces, comme les rivières et les lacs, il est conseillé d’utiliser une canne à pêche de type bolognaise, dont la longueur peut varier de 3 à 8 mètres. Vous pouvez également opter pour des cannes fixes sans anneaux, qui ne nécessitent pas de moulinet, mais seulement une ligne. Pour la pêche en mer, en revanche, la canne à pêche à la traîne est le modèle le plus approprié. Pour commencer, choisissez une longueur de 1,65 m et optez également pour un moulinet à tambour rotatif.

Flotteur

Si vous êtes débutant, le choix d’un flotteur peut vous sembler très compliqué. Que vous décidiez de les utiliser dans l’eau douce ou en mer, il est essentiel de les choisir en fonction des courants. Dans le cas d’une rivière, d’un canal ou d’une mer agitée, il est judicieux d’opter pour des flotteurs au corps arrondi qui flottent mieux dans l’eau. Dans le cas contraire, il est conseillé d’opter pour un flotteur au corps plus fin qui offre une plus grande sensibilité.

Hameçons

Il est conseillé d’acheter des hameçons déjà munis d’un fil et de choisir ceux qui ont une taille comprise entre 5 et 7. Pour information, la taille 5 est, par exemple, adaptée aux petits poissons, tandis que pour les poids plus importants, il est préférable d’opter pour des hameçons à tige courte, plus résistants, surtout si vous avez l’intention de les utiliser en pleine mer et en présence de récifs coralliens.

Lire sur le même sujet :   L'odyssée fascinante des Daft Punk : un voyage dans le temps

Sondeur de pêche

Que vous soyez propriétaire d’un bateau ou que vous pêchiez depuis le rivage, vous devez absolument vous équiper d’un sondeur qui vous permettra de scanner les fonds marins pour obtenir des informations précises.